La Voie Infinie


La Voie Infinie

(placeholder)

Pratiquer


Bonjour, 


C'est avec grand plaisir que je partage ce témoignage d'une guérison récente (lundi 1er juin 2020). 


Je vous remercie également infiniment pour tout votre travail très précieux. 


Ce matin mon épouse m'envoie un message comme quoi elle n'arrive pas à marcher sur ses jambes, que c'est un problème de tendon, qu'elle va avec son père à l'hôpital pour consulter un médecin.

J'étais au travail, je lui dis que tout ira bien et de me dire quand elle aura pu voir le médecin. Je prends un moment pour faire le vide et me mettre dans le calme et la détente totale. J'applique exactement la prière de guérison, j'identifie et rejette cette erreur puis je décline plusieurs des 7 aspects de Dieu tout en reconnaissant que de moi même je ne peux rien faire. Je ne pense à rien d'autre ni à personne et je laisse faire, assez rapidement je ressens une profonde détente et sérénité, comme une sorte de vibration subtile. Je reste dans cet état pendant quelques instants puis je reviens et retourne à mon travail.

Quelques minutes plus tard je reçois un message de mon épouse qui me dit qu'elle ne comprends pas mais que tout va bien et qu'elle marche normalement. Elle n'a plus du tout mal. Son père lui dit de tout de même voir le médecin, je lui dit oui bien sûr. Il lui donne un ou deux médicaments à prendre et ils rentrent à la maison.

Elle va tellement bien qu'elle a fait le ménage et la cuisine l'après-midi.  


Jean-Pierre 


Vous trouverez ici le partage des témoignages de guérisons.

N'hésitez pas à nous envoyez les vôtres ?


info@lavoieinfinie.com



Il y a trois ans, ma femme a eu un déchirement de la cornée à l'oeil gauche, sans raison apparente. Elle a souffert le martyr durant deux semaines dans le noir pour que l'oeil se reconstruise. Le médecin a dit que cela reviendra probablement et sans que rien ne l'explique.


C'est en effet revenu sans raison.  Hier soir, j'ai tenté par deux fois la prière, mais sans succès, glissant dans le sommeil à chaque fois.


Ce matin, au réveil, la situation n'avait pas changé. Je le constatai aussi à la vue de son oeil. Elle était décidée à consulter l'ophtalmologue au plus vite afin d'enrailler le déchirement de la cornée qui s'annonçait.


Je me suis alors souvenu, ou plutôt l'Entendement m'a fait me rappeler, deux idées lues chez Goldsmith:


- "Le chemin est droit et étroit" (il faut y aller sans détour, sans rituel et sans aucuns magie)

- Il passait très peu de temps au téléphone avec un malade (pas plus de 2-3 minutes)


Par là, en un instant, j'ai compris que l'intensité de la prise de conscience est plus importante que le temps que l'on consacre à la prière. J'ai donc regardé ma femme qui s'afférait, tout en prenant conscience de la vraie réalité, de notre perception erronée, de la présence réelle de la vie et de l'amour...


Deux heures plus tard, au bureau, je reçois le message intérieur que "c'est règlé !". C'est un sentiment doux, très net et qui donne un sentiment de soulagement, d'assurance absolu. Plus aucun doute ne subsiste dans mon esprit. Environ deux minutes plus tard, ma femme m'envoie un sms pour me dire qu'elle n'avait plus mal et que son oeil avait récupéré. Elle a continué sa journée de travail face à un écran d'ordinateur sans plus aucun problème.


Serge (2015)




Hier matin je reçois un message sur whatsapp de mon père qui me demande de l'aider car il aurait un "tour de rein" selon ses propres mots. Il a du mal a se lever et n'arrive pas seul à rétablir la situation. Je lui réponds oui bien sur.

Je suis à mon bureau et je prends donc un moment pour cette demande. Je m'installe dans le calme et commence tout  d'abord par relire des notes que j'ai prises sur un carnet concernant les 7 aspects de Dieu, ou 7 modes opératoires dans le livre sur la guérison spirituelle où j'ai pris ces notes. Chaque aspect y est décrit dans sa pure réalité et en face se trouve décrite l'erreur produit de la pensée humaine, ce qui permet de néantiser l'apparence de mal tout en ancrant bien les principes de Vérité. 

Je suis totalement dans cette bulle et laisse venir l'Omniprésence Omniscience et Omnipotence divine, quand cela se passe j'ai toujours constaté une vibration en moi que j'accueille avec joie c'est une sensation très agréable. Je reste comme ça pendant un moment, je ne sais pas combien de temps car je dois dire que c'est comme être totalement ailleurs et hors du temps et de l'échelle humaine, je suis incapable de décrire cela avec des mots.... Je ne pense à rien de spécial juste ressentir la présence et laisser faire.

Puis vient la sensation que j'avais fais ce que je devais faire à mon niveau et que je pouvais revenir à mon travail. Sans attente sans repenser à la situation.

Un moment après je reçois un nouveau message de mon père me disant que "ce n'est pas complètement passé mais ça va beaucoup mieux et je peux me déplacer sans problème".

Nous continuons à avancer sur la Voie Infinie  !


Jean-Pierre (16 juin 2020)



Cette semaine, ma femme s’est faite mal au dos. Mercredi, elle a vu un ostéophate qui l’a croquée pour la remettre en place. Cela allait mieux après un jour. Samedi,  les douleurs reprennent dans le bas du dos. Cette fois accompagnées de douleurs dans le bas du ventre avec des sensations de courbatures un peu partout.


Traitement : je me suis calmé à ses cotés. Je n’ai pas vraiment eu besoin de récuser, car au fond de moi, je n’y croyais pas. Je prends appui sur l’horloge et l’aiguille qui marque les secondes.  A chaque battement d’aiguille, je me dis calmement que Dieu a détruit et recréé sa Création. Cela me donne une meilleurs conscientisation de son infinie puissance. Je me glisse alors vers la méditation des 7 aspects. « ...De la puissance si phénoménale de la Vie, associée à un  Principe parfait de pure Vérité, d’une matière Esprit ayant pleine Conscience de tout et de chacun de ses enfants. Tout est parfait. Nous sommes les yeux de Dieu et si nous nous laissons traverser par son amour, alors nous devenons un phare de lumière divine dans ce monde... » Je me laisse bercer par le flux de ces paroles qui me viennent spontanément. Je souhaite intérieurement me laisser passer par l’amour de Dieu. Je sens une chaleur instantanée dans tout le corps. Je termine en remerciant Dieu. Cela dure au total environ 3-4 min.



Ma femme ne me témoigne d’aucune amélioration. Mais je me dis que « Dieu sait mieux que moi et avant même que je le souhaite ». Je garde confiance. Quelques minutes plus tard, je ne saurai dire exactement combien, entre 20 et 45 min. Je ressens un message de retour. Quelques chose comme un sourire de soulagement :-) 

30 secondes plus tard, ma femme me dis « tu as encore réussi, je me sens bien ». Et là, je me rend compte aussi qu’il fait beau. Le temps orageux et gris qu’il faisait depuis le matin avait disparu pour faire place à un ciel bleu.


C’est la deuxième fois que je constate les éléments suivants :

- un délai ente la prière et la résolution du problème

- un retour qui me confirme intérieurement que « c’est réglé »

- ensuite seulement, la manifestation de la guérison.

   

Cette sensation de confirmation est nette et douce tout à la fois. Je commence à bien la reconnaitre.


Serge (2016)




Ces temps je suis content de ma vie et de mon avancement spirituel.  Je me lève vers 6h00 et je lis des écris de Joël Goldsmith ( je reprends un peu le b-a-b-a

par les livres : Vivre la Voie infinie, La Pratique de la Présence )  et de Virginia Stephenson ( j'ai lu L'Amour Christ guérisseur qui m'a a apporté de la douceur et de la guérison, je ressens beaucoup moins de colères intérieures surtout vis-à-vis de mes jeunes enfants), j'aime bien aussi lire des compte-rendus de stage de Virginia et Margaret Ponga pour voir comment le message est transmis et comment ce message peut s'encrer dans le quotidien de tous les jours.


Au cours de mes lectures le matin je prends toujours 2 moments de méditationde quelques minutes pour imprégner et réaliser ces vérités en toute décontraction en relâchant l’effort et le mental humain, faisant le vide pour accueillir la Présence. Ceci me mettant dans une atmosphère propice pour la journée. Je procède aussi à

quelques autres méditations de quelques minutes durant la journée, au moins 3 autres, avec quelques autres petits bouts de lecture par ci par là, sans forcé, toujours avec l'envie et la joie.    


En tant que travailleur à mon propre compte les choses se déroulent à merveille, car je suis de plus en plus dans la Grâce et le lâcher-prise, même si c'est chaque jour un

rappel à me remettre à la Grâce et de ne me soucier de rien, surtout sur le plan financier. Ca ne veut pas dire ne pas agir, mais agir avec le sourire, en décontraction, faire au mieux, écouter les inspirations, ne pas se culpabiliser et lâcher prise si ça ne joue pas comme

on le voudrait. Chaque semaine je reçois des d'offres professionnelles qui arrivent, pas toujours dans mon domaine. (Mon travail est de donner des cours privés de mathématiques et de physique à tous les niveaux, de l'école primaire à l'université).  Il y a un tris qui se passe, car elles ne sont pas toutes réalisables ou elles ne

correspondent pas à ce que je désire vivre ou bien je fais en sorte de les ajuster avec le correspondant par un dialogue pour que cela puisse s'harmoniser avec mon être profond. De plus en plus si ça ne correspond pas à servir quelque chose de beau je dis non en sachant qu'autre chose viendra.  Mais je suis souple et prêt à m'investir dans tout ce qui s'offre à moi pourvu que je le ressens juste au niveau de mon cœur.

Je puis dire que la Vie est très généreuse avec moi, davantage que j'aurai pu l’espérer, car comme cette fin d'année il n'y a pas eu de passage d'examens de fin d'années et que d'habitude ce dernier trimestre forme une grosse partie de mon salaire annuelle,

du point de vue humain ça aurait pu être très dure d'obtenir des rentrées:

Mais sans faire particulièrement de publicité j'ai été sollicité par d'autres personnes: une voisine qui a voulu de l'aide pour rédiger un travail dans le cadre de sa formation (C'était l'aider à rédiger un dossier sur la santé classique, ça m'a appris un tas de choses

moi qui ne fréquente plus les milieux médicaux depuis plus de 20 ans et même quasiment

pas avant).

En tout cas je suis reconnaissant de toutes les rentrées financières que j'ai pu avoir sans demander une quelconque aide autour de moi ou d'aide de l'état pour le Covid. J’ai même quelques finances d’avance pour l’été, qui sont les bienvenues, car j’aime réduire mes activités professionnelles pour me consacrer davantage

à mes filles de 4 et 6 ans, qui n'ont plus l'école et qu'il faut occuper à plein temps. Nous essayons aussi pendant cette période de réduire les frais de garde.


La vie reste un défis, mais je la vis avec beaucoup plus de sérénité et d'assurance en suivant la voie infinie.

Je suis confiant que tout me vient au bon moment en ressentant régulièrement cette Présence bienveillante, mais très subtile que je ne peux pas ressentir avec mes sens.

Je contemple que Dieu est, en recherchant de moins en moins à ressentir quelque chose avec mes sens, mais j'en vois les fruits dans ma vie.


Philippe  (Juin 2020)




Cette nuit , mon fils ainé nous a réveillé à 3h du matin pour un mal de ventre. On lui donne une pilule digestive, mais cela ne suffira pas. A 4h30, il est en pleurs , sanglotant de douleur.  Ma femme envisage d’aller aux urgences. Je n’y suis pas encore résolu. Je le calme malgré sa douleur. Je renie l’existence de cette maladie mais je reconnais les effets de douleur. Je me dis qu'il faut se remettre dans la lumière et sortir de l’ombre, pour faire disparaître ce qui n’existe pas.

Je parcours les 7 aspects de Dieu, mais sans véritable inspiration. Rien ne vient !?


Seule l’image d’une tisane m’apparait. Je demande à ma femme de préparer une tisane, l’eau chaude aide à digérer. Pendant ce temps, je reprend mon travail de prière sur les 7 aspect. Mais toujours rien. Je me souviens que maladie d’enfant = maladie chez les parents (Jésus s’adresse au père de l’épileptique et non pas à l’enfant ).


Je reprends alors avec ma procédure :


- Je ne veux rien et ne peux rien par moi-même. (je lâche prise)

- Tu es tout, infini et omipotent.

- Je te remercie pour tes bienfaits paternels.


J’attends quelques instants (30sec environ) et soudain je vois une petit choc d’étonnement dans les yeux de mon fils. Il se met à parler normalement, sans sanglot. Il n’a plus mal. Il boit la tisane que ma femme vient de lui apporter et s’endormira quelques minutes plus tard.


Je ressentirai aussi et soudainement une joie intérieure avec une sensation chaude d’amour dans le coeur, c’est le message habituel pour me signaler que « c’est réglé », mais cette fois, le signal était plus fort.


Serge (2015)

Page suivante


Cette semaine, je me suis rendu à un rendez-vous médical annuel chez le cardiologue, par rapport au suivi d'un (apparent) diabète. La médecin lit le courrier du médecin traitant  et me demande quel type de diabète j'ai. Je lui répond qu'il est atypique et que selon les dires du diabetologue celui-ci est difficile à equlibrer. Le cardiologue commence par me dire sur un ton agacé que un diabète atypique ça n'existe pas , c'est juste que je ne sais pas l'équilibrer et que je nai pas le bon traitement,  puis il part dans un long monologue.

Je me mets de suite à impersonnaliser et neantiser parce que c'est une avalanche d'esprit charnel qui se déverse devant moi ! Puis il regarde mes analyses qui sont impeccables et il se met à s'énerver contre moi parce qu'il ne comprends pas pourquoi je n'ai pas de triglycerides et de cholestérol au vu de mon "état ", et il me dit clairement qu'il ne comprend pas pourquoi je ne suis pas malade, il est perdu !

A ce moment là,  j'ai juste envie d'éclater de rire parce que là situation est simplement insensée,, et irréelle ! Je réalise alors que c’est l'état d'hypnose universel qui est  a l'œuvre et je me dis que je ne peux tout simplement pas lui en vouloir. C'est l'ignorance, c'est tout.

Je ne dis plus rien et attend que ça se termine.


Quand on s'engage sur le chemin de la Voie Infinie, impersonnaliser et néantiser l'erreur est un véritable effort à réaliser en conscience. Puis, à force de pratique et de persévérance, on devient plus vigilant et plus vif à détecter l'erreur. Le sens spirituel se développe. Jusqu'à ce que cela devienne automatique,  quasiment une seconde nature.

Et comme le disent les véritables sages orientaux en riant : : " Ceci est maya !"


David - Avril 2022



Chambery - 9 septembre 2022


Je me trouve confrontée à un problème d’ordre familial suite à un héritage non équitable d’où surgit un sentiment d’injustice. Je sollicite un instructeur de la Voie Infine pour qu’elle m’aide à mettre en pratique les enseignements et ainsi intégrer comment me libérer de cet inconfort. Je sais que je ne suis pas « au bon endroit » parce que je ressens souffrance et peur du manque.

D’abord nous débusquons plusieurs croyances ;

La première c’est ce sentiment d’injustice. J’ai le sentiment qu’on profite de moi, je ne me sens pas respectée. La deuxième c’est la peur de manquer d’argent.


La question émerge de « qui » vit ces sentiments ?  La réponse arrive très rapidement et je prends conscience que ce ne sont que des pensées que j’ai crues et avec lesquelles je me suis identifiée. En réalité, dans la Conscience divine, cela n’existe pas, tout est harmonie, abondance. Pourtant cela coince encore. L’instructeur me fait prendre conscience que je n’ai toujours pas Impersonnalisé, je suis encore indentifiée à l’histoire. À nouveau je fais un pas de côté et en me souvenant de la  vérité que « moi et le Père ne faisons qu’un », je vois immédiatement combien je me suis laissée manipuler par les apparences de discordes. Je me sens tout à coup envahie d’un amour très puissant, plus de peur, ni de manque, ni de besoin d’être respectée. Je ne veux et ne désire plus rien, je suis enfin en paix. L’erreur a été vue et il reste Ce qui a toujours été.


Je laisse Dieu agir en moi et je sais que cette fois je suis « au bon endroit », dans la conscience de ma vraie nature spirituelle. Le petit personnage qui croyait à cette pièce de théâtre a laissé la place au grand Je qui exprime ce grand sentiment de béatitude et de paix intérieure d’amour.


Merci à la Voie Infinie, c’est une grâce vraiment infinie de pouvoir réaliser cette paix en moi. Je sais que ma famille est bénie par cette prise de conscience, jamais je n’aurais imaginé un tel dénouement si rapide. Simplement faire ce pas de côté en sachant la Vérité, ma vraie nature spirituelle et en observant ce qui tentait de me faire croire qu’il puisse y avoir un problème entre différents humains. Seul Dieu règne et c’est cette réalisation dans ma conscience qui m’a libérée.


Avec gratitude, Françoise.